Être toujours joyeux, est-ce que c’est possible ? – #6

10 Fév 2017 5 commentaires Bible en main

Après quelques semaines d’absence, le podcast Bible en main de la Réb’ est de retour ! Aujourd’hui, nous abordons le sujet de la joie. Nous connaissons bien ce passage de 1 Thessaloniciens 5.16 où Paul écrit : « Soyez toujours joyeux. » Et pourtant, on doit avouer qu’on a tous des moments d’épreuve, de découragement, des moments où tout semble perdre sa saveur. Comment faire dans ces situations ? Peut-on vraiment être toujours joyeux ?

Voici un résumé écrit du podcast, mais pour mieux en profiter, on vous encourage à l’écouter (7:59) !

Tout dépend où se trouve la source de notre joie

Être toujours joyeux est possible que si la source de notre joie se trouve au bon endroit. Si notre bonheur se trouve dans nos biens matériels, il suffit qu’ils nous soient enlevés pour que notre joie disparaisse. Si notre bonheur se trouve dans une relation amoureuse, c’est pareil, il suffit que cette relation amoureuse prenne fin pour que notre joie soit enlevée. Peu importe quelle est la source de ma joie, si c’est quelque chose d’éphémère… alors je ne pourrai pas être toujours joyeux.

La source de notre joie en tant que chrétiens

« Heureux celui à qui la transgression est remise, à qui le péché est pardonné ! Heureux l’homme à qui l’Éternel ne tient pas compte de sa faute et dont l’esprit ne connaît pas la ruse ! » – Psaume 32.1-2

Le psalmiste parle d’un homme qui est heureux. D’un homme qui a trouvé la source du vrai bonheur, de la joie éternelle ! Dans ces versets, il nous est parlé du bonheur d’avoir les péchés pardonnés. Et je crois que c’est là, dans l’Évangile même, que nous pouvons trouver la source d’une joie qui dure.

Parce que notre plus grand besoin était que nos péchés soient pardonnés. Et ce problème a été résolu, en Jésus-Christ ! Nous étions coupables, et sous la juste colère de Dieu. Nous étions condamnés, sans espoir. Nous avions besoin d’être réconciliés avec Dieu, nos fautes étaient une barrière infranchissable ! Mais en Jésus-Christ, ce problème est résolu… Dieu punit le péché en Christ, pour pardonner au pécheur grâce à Christ. La justice est faite, la colère est apaisée, nos péchés peuvent être pardonnés, si nous sommes en Christ.

Donc notre problème le plus grand a été résolu, notre besoin le plus fort a été comblé, notre éternité a été transformée – est-ce que n’est pas une raison d’être heureux ? Est-ce qu’on a pas là la source du vrai bonheur, du bonheur qui dure ?

Nous pouvons être « heureux », comme on l’a vu dans ce Psaume, parce que notre transgression a été remise, notre péché a été pardonné, grâce à Jésus-Christ !

L’Évangile, le secret pour être toujours joyeux

Cette joie, qui coule de la croix, ne dépend pas des circonstances extérieures. Si notre joie est basée sur Jésus-Christ, sur le salut qu’il a accompli pour nous à la croix, alors cette joie est invariable, peu importe ce qu’il se passe autour de moi ! Parce que rien ni personne ne peut s’opposer à ce que Jésus-Christ a fait pour moi sur la croix. Personne ne pourra jamais m’ôter l’Évangile, me retirer ce que Dieu m’a donné !

« Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Serait-ce la détresse, l’angoisse, la persécution, la faim, le dénuement, le danger ou l’épée ? » – Romains 8.35

« J’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » – Romains 8.38-39

Si rien ni personne ne peut nous séparer de l’amour de Dieu, manifesté en Christ, et si cet amour est éternel, alors nous pouvons être toujours joyeux.

Rien de ce qui se passe dans ma journée, rien de ce qui se passe à l’école, en cours, avec mes amis, ou dans ma famille… rien de tout ça ne peut me séparer de l’amour que Dieu a manifesté en Jésus Christ… ! Donc, je peux véritablement être toujours joyeux.

Quand on regarde à l’Évangile, quand on regarde à la croix, on a de bonnes raisons de se réjouir, quotidiennement. Donc, soyons dans la joie ! Et montrons cette joie au monde ! Une joie qui ne dépend pas de ce qui se passe autour de nous – mais qui dépend de Jésus-Christ seul.

Et dans l’épreuve… ?

Ça ne veux pas dire qu’il n’y a pas des moments difficiles, de souffrance, d’épreuve, de pleurs… mais au milieu de tout ça, nous avons une espérance. Nos péchés sont pardonnés. Jésus-Christ est mort et ressuscité pour nous. Même si les épreuves se déchaînent contre nous, nous pouvons avoir une joie intérieure que personne ne peut nous enlever, et que nous avons pour l’éternité.

Dieu, source de la joie éternelle

On a vu que si ma joie est basée sur quelque chose d’éphémère, alors cette joie aussi sera éphémère. Mais si la source de ma joie est quelque chose d’éternel, d’immuable et de durable, alors ma joie sera éternelle, immuable et durable. Si la source de ma joie est Dieu lui-même, alors cette joie sera éternelle.

Il faut souligner que nos amis du blog Le Bon Combat ont abordé le même sujet dans un de leurs podcasts (promis, on ne s’est même pas consultés !). On vous invite à aller l’écouter sans attendre, il présente une réflexion plus poussée sur le sujet : http://leboncombat.fr/comment-rester-heureux/.


Vous pouvez vous abonner au podcast Bible en main via Itunes, télécharger l’appli Soundcloud pour suivre La Rébellution ou nous suivre directement sur : ww.soundcloud.com/larebellution

Tu as une question qui te tracasse, ou tu aimerais qu’on aborde un sujet ? Pose-nous ta question sur larebellution.com/question !

Auteur : Bible en main

Bible en main, c'est le podcast audio de la Réb' où nous essayons de répondre à tes questions en 5 minutes, Bible en main !