4 sujets de reconnaissance auxquels on ne pense jamais pour finir l’année

31 Déc 2016 2 commentaires

« La reconnaissance est une perte de temps ». On n’oserait pas l’avouer publiquement, mais admettons que nous voyons souvent les choses comme ça. La prière de reconnaissance semble « moins productive » que de prier en demandant à Dieu de répondre à nos besoins.

Et pourtant ! Paul nous demande de remercier sans cesse Dieu pour tout (Éphésiens 5.20), et il affirme aussi qu’il faut le faire en toute circonstance, en ajoutant que c’est la volonté de Dieu pour nous (1 Thessaloniciens 5.18). Et pour couronner le tout, Dieu lui-même dit que la reconnaissance le glorifie (Psaumes 50.23). Convaincu ?

Alors voilà 4 sujets de reconnaissance auxquels on ne pense jamais pour ce dernier jour de l’année (mais quand même valables toute l’année !) :

#1 – Remercie Dieu pour les occasions de témoignage qu’il t’a donné cette année

Essaye juste de t’arrêter quelques instants, et de réfléchir à toutes les occasions que tu as eues de partager l’Évangile cette année. Repense à toutes les portes que Dieu t’a ouvertes pour faire connaître le mystère de Christ (cf. Colossiens 4.3). Une personne de ta classe qui t’a posé des questions sur ta foi, un ami à qui tu as pu passer une Bible, un inconnu avec qui tu as pu partager l’Évangile… quelle grâce de pouvoir témoigner, malgré notre faiblesse, de la bonne nouvelle qui transforme !

Remercie Dieu d’avoir permis des occasions pour cela, et de t’avoir donné le courage et l’amour nécessaire pour les saisir.

#2 – Remercie Dieu pour les épreuves que tu as traversées cette année

Remercie Dieu pour les épreuves est loin d’être le point le plus facile. C’est même probablement la prière la plus difficile à prononcer, surtout lorsque l’on a vécu des épreuves douloureuses et qui nous marqueront à tout jamais. Ça nous semble étrange, voire insensé, de remercier Dieu pour les épreuves que nous avons traversées en 2016. Cependant, si nous regardons ce qu’elles ont produites en nous, alors nous pouvons exprimer notre reconnaissance à Dieu. C’est dans ce sens que Jacques peut nous exhorter à voir les épreuves comme un sujet de joie :

« Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que la mise à l’épreuve de votre foi produit la persévérance. » – Jacques 1.2-3

Les épreuves que nous traversons ont un but. Et si nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu (cf. Romains 8.28), nous savons aussi que nous avons été prédestinés à devenir semblable à l’image de Jésus-Christ (cf. Romains 8.29). Tout ce que nous vivons de douloureux, de difficile et de pénible a pour but de nous rendre plus pur, plus saint, et plus ressemblant à Christ. Gloire à Dieu !

Avec cette vision plus globale de l’épreuve, nous pouvons dire : « Merci Seigneur pour les épreuves que j’ai traversées en 2016. Merci de m’avoir permis d’en sortir – et merci surtout de m’apprendre et de forger mon caractère à travers cela, pour me rendre un jour parfaitement semblable à Jésus-Christ. »

#3 – Remercie Dieu pour la foi et l’amour de ceux qui t’entourent

Remercier Dieu pour la foi et l’amour des autres, ce n’est pas quelque chose qu’on ferait naturellement. Pourtant, c’est frappant de voir combien cela correspond à l’attitude de l’apôtre Paul. Par exemple, au début de sa lettre aux Éphésiens, il dit :

« (…) après avoir entendu parler de votre foi dans le Seigneur Jésus et de votre amour pour tous les saints, je ne cesse de dire toute ma reconnaissance pour vous lorsque je fais mention de vous dans mes prières. » – Éphésiens 1.15

Paul remercie Dieu pour la foi et l’amour des Éphésiens. Il veut lui exprimer sa reconnaissance, parce que cette foi et cet amour viennent de Dieu. Il remercie Dieu pour l’œuvre faite dans leur cœur.

Et si nous faisions pareil avec ceux qui nous entourent ? Nous pouvons remercier Dieu pour les frères et sœurs autour de nous, individuellement. Parce que leur foi et leur amour viennent de Dieu. Parce qu’ils ont été sauvés par pure grâce, et par l’œuvre de Dieu dans leur vie. Remercions Dieu pour le salut qu’ils ont reçu, et pour l’œuvre que Dieu fait dans leurs cœurs !

#4 – Remercie Dieu pour l’Évangile

Après avoir remercié Dieu pour son œuvre dans la vie de ceux qui t’entourent, remercie Dieu pour l’Évangile qui a transformé leur vie, ainsi que la tienne. Rends grâce à Dieu pour l’Évangile, qui nous permet d’être réconciliés avec Dieu, pardonnés de nos péchés, sauvés pour l’éternité !

En ce dernier jour de l’année, plonge à nouveau tes regards dans ce message glorieux, dans cette nouvelle qui transforme, et dans cette vérité indispensable à notre salut et à notre marche chrétienne. Reconnais à nouveau que Jésus-Christ t’a aimé, et qu’il s’est livré lui-même pour toi (cf. Galates 2.20). Quel merveilleux amour ! Merci Seigneur pour l’Évangile, et merci parce que tu as sauvé un pécheur tel que moi…

 

La reconnaissance ne s’arrête pas au 31 décembre 2016, mais devrait continuer dans nos vies chaque jour de 2017. Prenons le temps de compter les bienfaits de Dieu, et de lui rendre l’adoration qu’il mérite ! Quel chant voudrais-tu chanter pour lui exprimer ta reconnaissance ?

Tu as d’autres sujets de reconnaissance à partager ? Fais-le en commentaire !

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

21 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Christ. "Ce que je suis à présent, c’est à la grâce de Dieu que je le dois" (1 Cor. 15.10)

Voir tous ses articles →