Je suis trois et je suis un, le seul qui t’ait sauvé

18 Déc 2016 0 commentaire Eva

Aujourd’hui, Eva nous fait découvrir un texte sous forme de poème, à propos du plus grand personnage qui ait jamais été… Le seul vrai « Je suis », le vrai Dieu et le vrai Roi !

Je suis la lumière sur ton sentier quand tu viens de perdre ton chemin
Je suis les empreintes dans le sable que l’océan ne balayera jamais
Je suis l’abri quand la tempête hurle dehors
Je suis la fondation sur laquelle le sage bâti sa maison
Je suis le pain qui nourri l’homme affamé dans la rue
Je suis la générosité à ta table et dans tous les festins
Je suis la pluie sur la terre après la sécheresse étouffante

 

Je suis la mélodie qui creuse son chemin dans ton âme
Je suis la symphonie, la note principale, le héro de l’histoire
Je suis la poésie qui te parle dans tous ces chuchotements
Je suis l’écrivain qui dessine les lignes de ta vie
Je suis la vérité qui a formé ton monde depuis le début
Je suis la connaissance répandue sur la terre
Je suis le souffle du vent que tu ressens sans voir
Je suis l’alpha, l’oméga, le début, la fin

 

Je suis l’enfant à la foi toujours sincère
Je suis l’amour d’une mère, inconditionnel et pur
Je suis l’ami loyal qui n’abandonne jamais
Je suis la main qui te retient avant la chute
Je suis l’orage, la gloire et la lumière
Je suis la petite voix qui te conseille
Je suis l’agneau sacrifié dans un monde coupable
Je suis le père toujours en attente de son fils parti

 

Je suis l’humilité, descendu de son trône de lumière
Je suis l’humanité qui a pris tes maux et tes peines
Je suis la joie des anges qui dansent dans les cieux
Je suis celui qui a saigné en silence et tout enduré
Je suis l’espoir d’Israël, celui qui donne la vie
Je suis trois et je suis un, le seul qui t’ait sauvé

(Traduction libre et adapté du chant « I am » de Theocracy )

Auteur : Eva