Rébellutionnaire en action : interview de Lisa

26 Nov 2016 0 commentaire F.

C’est la suite des interview de F. « Rébellutionnaire en action », et aujourd’hui elle rencontre Lisa.

Salut Lisa, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Moi c’est Lisa, j’ai 19 ans et je viens de Vendôme dans la région Centre. J’aime l’art, le sport et le thé glacé. Je suis une fille plutôt simple et pleine d’énergie.

Peux tu nous expliquer ce que tu as pu vivre l’année scolaire passée ?

L’année dernière, après avoir passé mon Bac j’ai décidé de partir un an en Angleterre, à Yeovil. Là-bas j’ai intégré une équipe de 10 personnes (âgée de 18 à 22 ans) appelée Create. Avec cette équipe on a servi pendant 1 an et à plein temps une Église d’environ 400 personnes. Notre job était de nous occuper des jeunes de cette Église et des jeunes de la ville, soit environ 110 jeunes au total, chrétiens ou non. Pour être formée, l’équipe participait en parallèle à un programme nommé SWYM (South West Youth Ministry), en partenariat avec une université de théologie anglaise, Moorland. L’avantage de SWYM, c’est d’avoir la possibilité de faire une année d’école biblique où tu sers une Église tout au long de l’année.

Chaque personne de l’équipe était logée dans des familles d’accueil de l’Église et chacun d’entre nous avait également un mentor, c’est-à-dire quelqu’un qui était disponible tout le temps pour parler, nous encourager dans nos défis et juste prendre soin de nous.

Pendant la semaine, on s’occupait d’organiser les groupes de jeunes, on avait tous au minimum un  »mentee » c’est à dire qu’on avait le rôle du mentor et la responsabilité de suivre un jeune de plus de 15 ans, chrétien et de l’Église, le rencontrer au minimum toutes les deux semaines et l’accompagner autant dans sa vie spirituelle que personnelle.

3 jours par semaine, on allait dans des collèges et lycées pour faire des réunions de chrétiens ou juste pour aller parler et rencontrer les ados pendant les récréations et les heures de repas.

Cool ! Peux tu nous dire ce que tu retires de cette expérience ?

Cette expérience a sans aucun doute été la chose la plus incroyable de ma vie. Partir 1 an en Angleterre a toujours été quelque chose que je voulais faire, mais je n’aurai jamais imaginé que cela puisse m’apporter autant. J’ai eu la chance de tomber dans une grande Église, très dynamique et hyper active au sein de sa communauté, ce qui m’a permis de très vite m’intégrer. Ce que je redoutais était d’être la seule étrangère dans l’équipe.

J’ai énormément grandi, j’ai appris à servir une Église, découvert mes dons et comment les utiliser, j’ai pris confiance en moi et j’y ai fait des rencontres juste inoubliables. J’ai évidemment aussi appris à parler anglais. Mais j’ai surtout appris à avoir confiance en Dieu dans les situations de doute, remplies de défi et dans les moments difficiles.

Super… et le retour en France, pas trop difficile ?

Ça a été plus difficile que ce que j’aurai imaginé. Cette année en Angleterre, je l’attendais depuis longtemps, et hop tout est fini d’un seul coup. La séparation avec l’équipe a été dure. On mangeait, travaillait, vivait ensemble tous les jours et ils resteront des amis pour la vie sans aucun doute. Quitter ma famille d’accueil a aussi été très difficile. J’étais contente de rentrer à la maison et de retrouver ma famille au fond de moi, mais cela a été très difficile à admettre.

Est-ce que tu aurais un conseil pour les jeunes qui aimeraient se former à l’étranger mais qui hésitent à se lancer (je pense notamment à la peur de s’exprimer en anglais) ?

Je pense que tout le monde devrait avoir la chance de partir un an à l’étranger. Tu ne peux qu’en ressortir grandi, je ne peux pas mentir et dire que tout sera parfait, qu’il n’y aura aucun moment difficile. Quitter sa famille et ses amis pour l’inconnu, faire face au choc culturel, se lancer dans une aventure dans une langue différente de la sienne : ça peut paraître pour la plupart des gens quelque chose de fou ! Mais quelque chose qui en vaut tellement la peine… La seule chose à faire est de prendre son courage à deux mains et de savoir que Dieu sera avec toi à chaque instant !

Et si tu as peur de parler une autre langue et que tu as juste le niveau bac comme moi (ou même moins), dis-toi que les 2 premiers mois vont être difficiles, mais que tu peux le faire et surtout que les gens là-bas seront ravis et même fiers de t’apprendre leur langue.

Tu peux nous partager des sujets pour lesquels on peut prier pour toi ?

Pour cette nouvelle année scolaire : je m’installe à Bordeaux pour une année de Mise à Niveau en Art Appliqué. Je dirais que mon plus grand sujet de prière serait que je puisse trouver du temps pour m’investir au sein d’une Église et que je puisse garder et mettre en pratique tout ce que j’ai appris pendant cette année en Angleterre.

Ça marche, merci Lisa !  

Auteur : F.

F., jeune femme de 22 ans passionnée par Christ.