Vivre ensemble sans être marié, ou un mariage sans sexualité

6 Jan 2016 37 commentaires Jason Dees

Voici une réflexion sur le concubinage, vivre ensemble sans être marié. C’est un article écrit en réponse à un cas particulier. Tu pourras trouver l’original ici.

De très bon amis m’ont récemment demandé conseil par rapport à un jeune qui voulait s’installer avec sa petite amie avant d’être marié. Ce jeune et sa petite amie sont croyants, et sont tous les deux rattachés à une Église. Ils pensent que vivre ensemble ne sera pas un problème à partir du moment où ils n’auraient pas de rapports sexuels. Ainsi cet article résume ma réponse et ma position face à ce cas.

Vivre ensemble sans être mariés : un problème ?

Dans notre société actuelle, il est devenu impensable pour deux jeunes d’envisager de se marier sans avoircu ensemble au préalable. Cette façon de procéder gagne du terrain même au sein des Églises et peut représenter un véritable challenge pour les jeunes adultes chrétiens. Les points positifs à une cohabitation pré-maritale sont certainement nombreux. Il y a des avantages financiers lorsque deux personnes peuvent partager le prix du loyer. Cela représente un gain de temps également puisque, en habitant ensemble, un couple ne se pose plus la question de savoir où et quand ils se reverront.

Il se dégage ainsi une certaine sécurité, des bénéfices matériels, et je suis sûr que la liste est encore bien longue. Donc, on pourrait se dire qu’à partir du moment où l’on honore Dieu par notre corps et que l’on n’a pas de relations sexuelles, habiter ensemble ne devrait pas être un problème, n’est-ce pas ? Pourtant, le problème de tous les avantages listés précédemment est qu’ils sont fondés sur cette croyance creuse et populaire selon laquelle la satisfaction se trouve dans la facilité et l’arrangement. Et par ce fait, ces avantages font abstraction de la compréhension biblique du mariage.

Honorer Dieu en toutes choses

Si tu es chrétien, Dieu t’appelle à des choses plus grandes que ce que le monde attend de toi. Et la vie chrétienne ne peut pas être réduite au simple fait de suivre certaines règles comme : « Ne bois pas d’alcool », « Ne regarde pas ce genre de films » et « Pas de sexe avant le mariage ». Le Seigneur appelle ceux qui le suivent à répondre à un appel plus grand : être comme Jésus, lui appartenir et vivre une vie qui reflète sa gloire éternelle.

Lorsque l’on comprend cela en tant que chrétien, le confort et la facilité ne sont plus aussi importants, mais vivre pour la gloire de Dieu l’est beaucoup plus. Paul dit aux Corinthiens : « Quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu ». Donc si tu es chrétien, que tu sois célibataire ou en couple, fais tout pour la gloire de Dieu.

Une des choses qu’un ami et moi avions l’habitude de nous dire mutuellement lorsque l’un de nous avait un rendez vous avec une fille était : « Raccompagne-la chez elle encore plus sanctifiée qu’elle ne l’était lorsque tu es venu la chercher. » Je ne peux pas dire que j’y parvenais toujours mais je m’y efforçais. Et je peux dire que cela a été d’une grande aide pour mes relations. Le célibat peut être une période de vie difficile, mais peut également être une belle période pour honorer Dieu en menant une vie qui va à l’encontre des normes de notre société.

L’union du mariage

Paul exhorte également les Romains à « ne pas se conformer au siècle présent » mais à être renouvelés afin de comprendre quelle est la volonté de Dieu. Quand nos pensées et nos actions sont en accord avec Dieu et non avec le monde, nous l’honorons par ce fait. Un couple chrétien qui vit ensemble avec une charte d’abstinence, gâche une opportunité de témoigner de Christ au sein d’une société qui a désespérément besoin de voir des témoins de vie transformés par Christ. Ainsi un couple chrétien qui veut vivre ensemble avant d’être marié est très confus sur ce qu’est le sens du mariage. Le mariage est une union formée par Dieu entre un homme et une femme, à l’image de Christ et son Église. Ceci ne peut se faire en dehors d’un engagement complet entre les deux époux.

Dans 1 Corinthiens chapitre 7, Paul parle de l’immoralité sexuelle — c’est-à-dire du sexe en dehors du mariage — et il dit que lorsqu’une personne a des relations sexuelles avec une personne, ils ne forment plus qu’un : « Les deux deviennent une seule chair. » En d’autres termes, lorsque deux personnes s’unissent physiquement, il y a plus qu’un échange physique, mais un don de soi. Le terme grec utilisé par Paul, « sarx », signifie que les personnes sont entièrement unies. Il est mis en avant dans tous ces passages que tout ce qui compose le mariage, surtout l’aspect physique, n’est pas fait pour être séparé. Ainsi, lorsque des personnes s’unissent physiquement, elles se doivent d’être unies émotionnellement, spirituellement, financièrement et moralement. C’est ainsi que fonctionne le mariage. C’est la raison pour laquelle lorsqu’un couple a des rapports, ils sont poussés à exprimer leur dévotion l’un envers l’autre. Tout cela pour dire que si un couple a prévu de s’unir en vivant sous le même toit, financièrement — jusqu’à un certain degré —, spirituellement, moralement, avec le temps ils finiront par s’unir physiquement, et cela peu importe les vœux de pureté qu’ils ont pu se faire.

Le caractère sacré du mariage

Honorer Dieu dans ton célibat, c’est bien plus que simplement garder le lit conjugal sacré, c’est aussi garder le caractère sacré du mariage.

Un homme et une femme qui veulent vivre ensemble comme s’ils étaient mariés mais sans sexe, ne considèrent très certainement plus le mariage comme quelque chose de sacré, ou alors, beaucoup moins. C’est une façon de ternir l’image de ton futur mariage si tu n’es pas encore marié. Et je voudrais encourager tous ceux qui voyaient comme avantageux le fait de vivre ensemble avant d’être mariés à reconsidérer ces avantages… Il ne vaut vraiment pas la peine de ternir l’une des plus glorieuses institutions que Dieu ait pu créer au profit de la commodité.

Auteur : Jason Dees