Sur les ailes de la foi

10 Juil 2015 4 commentaires

En lisant le titre, tu as dû penser au fameux recueil français de cantiques appelé Sur les ailes de la foi dirigé par Ruben Saillens contenant des chants que chantaient nos pères dans la foi, que certains d’entre nous continuent même à chanter et à chérir.

Aujourd’hui, bien que je le voudrais, je ne présenterai pas ce recueil mais je présenterai la page facebook qui reprend le même titre du recueil. Il est géré par des jeunes : Dahlia, Maxime, Benjamin (un des administrateurs du blog), et moi.

Le but de cette page facebook est de sensibiliser les jeunes chrétiens à chanter des hymnes et des cantiques aux paroles profondes et bibliques. Nous avions remarqué que la jeunesse chrétienne a tendance à chanter des cantiques mettant plus l’emphase sur la mélodie, les sentiments que la pertinence des paroles. Mais Dieu dans sa grâce nous a donné par le biais de nos ancêtres chrétiens protestants beaucoup d’hymnes splendides, et il continue toujours de nous en donner même s’ils se font plus rares qu’auparavant. Des thèmes que nous n’abordons pratiquement plus dans nos chants ou beaucoup moins (la colère de Dieu, l’Évangile présentant l’œuvre propitiatoire de Christ, la jalousie de Dieu, la majesté de Dieu, la corruption totale de l’homme, des chants reprenant un passage de la Bible)  se retrouvent aisément dans les chants que nous ont légués nos aïeuls.

Nous remplissons donc cet objectif en publiant régulièrement des cantiques, leurs paroles et même dernièrement des traductions en français d’hymnes écrits au départ dans d’autres langues (en anglais pour la première traduction).

Je vous laisse découvrir avec grande joie ce premier fruit de notre travail. Maxime a traduit le chant tandis que le reste de l’équipe a apporté des corrections et des améliorations au fil de l’avancée du travail.

Le chant que nous avons traduit s’appelle : « And can it be » et a été écrit par le poète anglais méthodiste Charles Wesley ! A noter qu’il n’y avait qu’une transcription en français qui ne conserve que rarement le sens des paroles en anglais. A venir prochainement une vidéo pour montrer comment chanter le chant correctement en respectant le rythme (avec les nouvelles paroles françaises) !

 

Voici le chant :

 

 

Et voici la traduction :

1. Est-ce donc vrai ? Puis-je trouver,
Un bienfait dans ce sang versé ?
Moi qui lui causai tant d’effroi,
Est-ce pour moi sa mort en croix ?
Oh est ce vrai, que sur ce bois,
Ton amour se donna pour moi ?
Oh est ce vrai, que sur ce bois,
Ton amour se donna pour moi ?

2. Oh quel mystère ! Unique, étrange !
Qui peut sonder sa profondeur ?
Ni le séraphin, ni l’archange
N’en ont vu toute la splendeur
Oh quelle grâce ! Que tout l’adore !
Et que les anges de Dieu l’honorent!
Oh quelle grâce! Que tout l’adore!
Et que les anges de Dieu l’honorent!

3. Le Verbe éternel s’est fait homme,
Pour me sauver il a quitté
Le ciel, son glorieux royaume,
N’emportant que sa charité !
Oh quelle grâce ! Don infini !
Quand Dieu me trouva, me saisit !
Oh quelle grâce ! Don infini !
Quand Dieu me trouva, me saisit !

4. Quand mon âme était prisonnière
Des ténèbres et du péché,
Les purs rayons de ta lumière,
Ô Christ, dans ma nuit m’ont cherché,
Ce feu divin m’a fait renaître,
Et me voici, mon Roi, mon Maître !
Ce feu divin m’a fait renaître,
Et me voici, mon Roi, mon Maître !

5. Plus de condamnation, d’effroi !
Jésus, tout en Lui est à moi !
Vivant en lui, mon chef, ma tête,
Sa justice pour moi est prête !
Fier j’avance vers l’éternel trône,
Par Christ je réclame ma couronne !
Fier j’avance vers l’éternel trône,
Par Christ je réclame ma couronne !

 

Viens nous suivre sur notre page sur Facebook, et partage-là à tes amis !

Et toi quel est ton cantique préféré ?

Laurent Dv
Auteur : Laurent Dv

19 ans, rébellutionaire et étudiant en prépa intégrée à Clermont-Ferrand

Voir tous ses articles →