Vaincre la pornographie – 4 – Les mensonges du porno

24 Sep 2012 22 commentaires
mensonges du porno
Crédits photos : pixabay.com

Tom mesure de plus en plus l’influence nocive du porno dans sa vie. Il comprend désormais que sa vision de la sexualité a été fortement altérée par elle. Et c’est le cas pour quiconque consomme de la pornographie de manière répétée. Voilà pourquoi la première clé pour vaincre le porno est de repenser la sexualité selon Dieu. En d’autres termes, il faudrait apprendre à concevoir la sexualité telle que Dieu la voit. La pornographie est pavenue à quelque chose d’assez remarquable, en réussisant à rendre l’anormal normal, l’irrégularité légale, et le mensonge vraisemblable. Mais nous chrétiens, nous ne devons pas tomber dans ce piège. Pour cela, il faut commencer par déterminer ce qui cloche vraiment dans cette vision du sexe que véhicule le porno.

Dans ce chapitre, nous allons donc démasquer les mensonges de la pornographie. Le diable est le père du mensonge. Sa stratégie n’a pas changé depuis 6000 ans. Son jeu favori consiste à prendre ce qui a de la valeur aux yeux de Dieu, et à le pervertir en trompant les hommes sur son utilisation. C’est ce qu’il fait avec le sexe, au travers du porno. Voici quelques-uns de ces mensonges :

 

« Le plaisir sexuel peut s’obtenir à la carte, de manière solitaire »

La pornographie fait toutes sortes de propositions qui semblent avantageuses : « Tu peux avoir tout ce que tu veux en un clic. Tu choisis ta scène préférée, la fille (ou le gars) que tu veux, et tu peux avoir ton petit plaisir en solo« . Sur l’instant, peut-être qu’on pourrait en tirer quelque plaisir. Mais ce qu’elle ne dit pas, c’est qu’après cela, les conséquences sont terribles (cf. article 3). La voie du porno s’apparente aux lèvres de l’étrangère du livre des Proverbes : au début elles distillent le miel, mais la fin est amère comme de l’absinthe. (Proverbes 5:3). Pourtant, c’est bien Dieu le créateur du sexe. Aussi, en Sa qualité de fabricant, il est le seul à détenir le “véritable manuel d’utilisation du produit”. Et ce manuel précise que pour jouïr du sexe convenablement, il faut que cela soit dans le cadre nuptial, à deux (homme et femme – mieux vaut préciser par les temps qui courent). Le sexe ne peut donc être dissocié de l’amour entre deux conjoints. Il ne peut se résumer à une consommation avide et égoïste de plaisir. Obtenir du plaisir au travers de la masturbation et de la pornographie est une solution “fake” qui mène à la déception et à l’auto-destruction. Seul le sexe entretenu dans le cadre défini par Dieu procure de la joie, enrichit et ne s’accompagne d’aucun chagrin.

 

« L’homme n’est pas capable de dominer ses pulsions »

Avoir des pulsions sexuelles est normal. Mais s’autoriser à les assouvir inconditionnellement, au point de sortir des standards de Dieu, c’est accorder trop de pouvoir au désir sexuel. Pourtant la pornographie encourage l’homme à ne pas maîtriser ses désirs. Elle veut fait croire que nos pulsions sont impossibles à contrôler et doivent être assouvies instantanément. Une fois de plus, mensonge ! La vérité, c’est que lorsque nous sommes en Christ, il n’y a plus aucune tentation qui soit au dessus de nos forces. Quelle que soit l’intensité du désir, si nous succombons, c’est bien parce que nous l’aurons choisi. Ce n’est que si nous laissons le désir prendre trop de place qu’il deviendra insurmontable. Même s’il est parfois difficile de se contenir, le Saint-Esprit est là pour nous y aider. Quiconque marche par l’Esprit n’accomplit pas les désirs de la chair, nous dit la bible. Le sexe doit rester un cadeau de Dieu, et ne doit en aucun cas devenir un maître qui asservit et contrôle l’homme.

 

« Vous serez plus heureux si vous assouvissez tous vos fantasmes »

Fantasme n’est pas forcément synonyme de péché lorsqu’il est dépourvu de toute obscénité. Mais la pornographie attire dans un univers illusoire, où l’on doit nourrir des désirs toujours plus pervers, et elle prétend que c’est cela, la voie du bonheur. Elle pousse à une quête insatiable de sensations toujours plus fortes. Or la Bible déclare que le coeur de l’homme est tortueux et enclin à de mauvais désirs. C’est donc une grâce pour nous d’avoir la possibilité de laisser Dieu filtrer nos envies. Car que deviendrons-nous si chacun pouvait faire tout ce qui lui plaisait ? Je n’ose pas imaginer. Déjà en voulant assouvir tous leurs fantasmes, beaucoup ont fini par s’adonner à des pratiques abominables (viols, pédophilie, zoophilie… etc). Non, être emprisonné dans un monde irréel de fantasmes pervers ne rend personne plus heureux.  Le bonheur véritable ne se vit que lorsqu’on laisse Dieu placer ses garde-fous dans nos vies, et libérer nos coeurs de la folie qui y est attachée.

 

« La femme est un vulgaire objet sexuel et commercial »

La pornographie présente la femme comme un joujou sexuel dépourvu de tout sentiment et de tout désir, si ce n’est celui de répondre instantanément aux fantasmes des hommes (quitte à devenir leurs esclaves). Elle peut aussi être utilisée comme un vulgaire instrument commercial (dans la publicité notamment), pour aguicher et inciter à consommer. Elle est réduite à son corps. Elle ne doit pas être vue comme une personne à part entière, mais plutôt comme “de grosses fesses » ou « une belle paire de seins ». Comment peut-on accepter une image aussi insultante et rabaissante? Non, l’ennemi, nous démasquons tes mensonges ! La femme est bien plus que ce que tu veux nous faire croire. Elle n’est pas un objet sexuel, elle est une personne avec des envies et des sentiments ! Elle a été créée à l’image de Dieu, et elle mérite d’être honorée et respectée.

Et l’on pourrait en citer d’autres à n’en plus finir. La pornographie est truffée de mensonges. Lorsqu’on les démasque, elle finit par perdre son attrait, et on devient pleinement conscient que seule la sexualité régie par Dieu peut apporter pleine satisfaction. Tom doit donc continuer à travailler dans ce sens : apprendre à repenser le sexe selon Dieu. S’il le juge nécessaire, il peut commencer une étude biblique personnelle sur le sujet. Acheter un bouquin ou encore demander à son responsable d’église une réunion gars autour de ce thème pourrait aussi s’avérer très bénéfiques…

En attendant, dans le prochain article, j’aborderai un chapitre crucial qui permettra de comprendre l’origine de toute addiction ou de tout penchant pour la pornographie. Prêt pour découvrir la source du problème ?

Clé n°1 : Démasquer les mensonges de la pornographie et repenser la sexualité selon Dieu.

 

Dans la même série :  1- Introduction / 2- Vous avez dit porno ?  / 3- L’impact négatif du porno / 4- Les mensonges du porno / 5- La racine du péché sexuel  / 6- Après une chute… / 7- La fuite et la prudence, deux vertus essentielles / 8-  Revêtir son identité en Christ / 9- Marcher par l’Esprit / 10 – La clé fondamentale

Auteur : JB A

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur en systèmes d'information à Paris, et leader de groupe de jeunes à l'église Phila

Voir tous ses articles →