Rencontrez l’ennemi à l’intérieur

Post de Brett et Alex H., 22 ans, éditeurs du blog therebelution.com et auteurs du livre Génération Challenge.
Traduction d’Emy B., 17 ans, rebellutionnaire.

Quand nous nous engageons à suivre les plans de Dieu pour notre croissance, nous déclarons la guerre à notre nature pécheresse. Celle-ci s’oppose à l’idée de relever des challenges, avec tout ce que ça implique. La raison pour laquelle c’est si difficile de relever des défis, c’est que notre chair pécheresse veut que nous fassions des choses faciles, à notre portée.

Jonathan Edwards, un grand théologien américain, a écrit un jour : « Le chemin qui mène au Ciel monte ; nous devons être satisfaits de voyager vers le haut, bien que ce soit difficile, fastidieux, et contraire à la tendance naturelle de la chair. »

Relever des challenges est une lutte contre notre propre nature pécheresse, notre tendance naturelle à suivre le mouvement et à choisir le chemin le plus facile. Voilà pourquoi c’est si difficile.

Dans Romains 7:21-25, l’apôtre Paul parle de cette nature qui fait la guerre à son désir d’obéir à Dieu :

Je découvre alors cette loi : alors que je veux faire le bien, c’est le mal qui est à ma portée. En effet, je prends plaisir à la loi de Dieu, dans mon être intérieur, mais je constate qu’il y a dans mes membres une autre loi ; elle lutte contre la loi de mon intelligence et me rend prisonnier de la loi du péché qui est dans mes membres. Malheureux être humain que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ? J’en remercie Dieu, c’est possible par Jésus-Christ notre Seigneur. Ainsi donc, par mon intelligence, je suis esclave de la loi de Dieu, mais par ma nature propre, je suis esclave de la loi du péché.

La Bible seule nous donne la véritable explication sur notre tendance à choisir le chemin le plus facile, bien que relever des challenges soit dans notre intérêt.

Bon Créateur, créatures pécheresses

Imagine un pays dans lequel les lois visent à récompenser le travail difficile et dans lequel les gens peuvent s’élever dans la société ou dans leur carrière uniquement s’ils se  préoccupent d’appliquer ces lois. On peut se dire que celui qui crée ces lois est bon et sage. Maintenant, si les habitants de ce pays refusent d’appliquer les lois, peut-on dire que le problème vient de celui qui les a créés ? Bien sûr que non. De la même façon, le fait que nous soyons si réticents à relever des challenges, même si l’effort est le moyen que Dieu a choisi pour que nous grandissions, signifie qu’il y a un grand Créateur et des créatures pécheresses.

Or ou bronze ?

Il est possible que le fait de s’engager dans une version moins « extrême » de la vie chrétienne nous paraisse plus attirant. Notre tendance naturelle nous pousserait à nous contenter de la médaille de bronze, par exemple aller à l’église tous les dimanches, plutôt que d’accéder à la médaille d’or, c’est-à-dire relever des challenges.

Moins de bénéfices pour moins d’effort. Ca semble équitable, n’est-ce pas ? Mais l’Ecriture ne nous laisse pas de choix.

C.S. Lewis a dit :

C’est difficile ; mais le compromis que nous avons envie de faire ensuite est plus difficile encore. En fait, il est impossible… A l’heure actuelle, nous sommes comme des œufs, de bons œufs. Nous ne pouvons pas continuer indéfiniment à être juste ordinaires.  Nous devons éclore ou pourrir.

En d’autres termes, tu ne peux pas continuer à être ordinaire, à être un bon chrétien, donner à Dieu une partie de ta vie tout en retenant le reste. Soit tu éclos et apprends à voler, ou tu es un raté qui va bientôt commencer à sentir mauvais. L’ironie ici est que bien que la chose la plus difficile – voire presque impossible – soit de te remettre tout entier à Dieu, est beaucoup plus facile que ce que tu essayes de faire à la place.

Des choses difficiles, ou des choses plus difficiles ?

Que se passe-t-il lorsque nous suivons notre nature pécheresse afin d’éviter de relever des challenges ? La réponse est que les challenges viennent alors à nous. C’est comme le gars qui ne va jamais à la station de gonflage pour remplir son pneu, et qui est forcé de le faire quand son pneu crève sur l’autoroute, alors qu’il est en retard pour une réunion.

Peut-être que cette situation s’est déjà présentée auparavant et qu’il avait utilisé son pneu de rechange… Pas de chance.

Nous ne pouvons vraiment pas éviter de relever des challenges. Nous pouvons seulement décider du moment auquel nous allons les relever, et à quel point nous serons préparés à les gérer. Soit nous relevons le défi de nous préparer, soit nous faisons face au challenge de ne pas être préparé. Soit nous le « relevons » maintenant, soit nous en venons à nous en « occuper » plus tard.

Cela concerne bien plus que les pneus à plat et les réunions manquées. Résister à la tentation est un challenge, mais pas aussi difficile que faire face à une addiction. Trouver et garder un travail est un challenge, mais pas aussi difficile que faire face au chômage et réussir à joindre les deux bouts.

Le temps de la persévérance

Bien entendu, notre nature pécheresse ne veut pas que nous comprenions cela. Elle veut que nous continuions à croire le mensonge qui dit que nos vies seront plus faciles si nous évitons de relever des challenges. Elle sait qu’elle sera gênée une fois que nous aurons réalisé une chose : nous sommes toujours meilleurs lorsque nous choisissons de dire non au péché et que nous relevons plutôt des challenges.

Mais comme l’apôtre Paul le disait, notre nature pécheresse ne dort jamais. Il n’est pas question d’une seule victoire. C’est une bataille continuelle. Tu vois, notre nature pécheresse sait quel est l’enjeu en fin de compte. Il ne s’agit pas d’un devoir à l’école ou d’un pneu à plat sur ta voiture, il s’agit de ta vie.

Dans le prochain article, nous allons jeter un coup d’œil sur la vie glorieuse que Dieu veut pour nous.

Des mêmes auteurs Commence petit, vise haut / Deviens comme Christ (Série) / Va de l’avant (Série) / Le mythe de l’adolescence (Partie 1) / Le mythe de l’adolescence (Partie 2) / Une leçon des Vinkings : relève des challenges ! / Pourquoi relever des challenges ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>