L'Évangile posted by

Pour votre joie… (Partie 4)

Post de John Piper, 65 ans, pasteur et théologien américain, et auteur de Et si je ne gâchais pas ma vie ?

Et si je n’aime pas Dieu ?

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne se confie pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. (Jean 3:36)

Et ils iront subir la peine éternelle, tandis que ceux qui ont fait la volonté de Dieu iront à la vie éternelle. (Matthieu 25:46)

Ils auront pour juste châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force. (II Thessaloniciens 1:9)

Dans les périodes heureuses de notre vie, nous ne pensons pas à mourir. C’est seulement lorsque la souffrance est insupportable que le désir de mourir se fait sentir. Dans ces moment-là ce n’est pas vraiment la mort dont nous avons besoin, mais de nous sentir soulagés. Nous voudrions revivre les moments heureux. Nous voudrions ne plus avoir à souffrir. Nous voudrions retrouver cet être cher qui se trouve dans la tombe. Nous voulons la vie et le bonheur.

Nous nous trompons nous-mêmes lorsque nous faisons de la mort le sommet romantique d’une vie bien vécue. Elle est notre ennemie. Elle nous coupe des merveilleux plaisirs de ce monde. Nous n’embellissons la mort que pour la voir comme un moindre mal. Le bourreau qui nous donne « le coup de grâce » alors que nous souffrons, n’est pas l’aboutissement de nos attentes, mais la fin de notre espérance. Ce qui est l’aspiration de notre cœur d’homme, c’est la vie et le bonheur.

Dieu nous a faits ainsi. « Il a mis dans leur cœur (la pensée de) l’éternité » (Ecclésiastes 3 :11). Nous sommes créés à l’image de Dieu. Dieu aime la vie et il vit à jamais. Nous avons été créés pour vivre à jamais. Et cela arrivera. Le contraire de la vie éternelle n’est pas l’annihilation. C’est l’enfer. Jésus en a parlé plus que tout autre et il a dit clairement que le fait de rejeter la vie éternelle qu’il nous offre n’aboutirait pas à notre disparition, mais à notre souffrance face à la colère de Dieu : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne se confie pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. » (Jean 3:36)

Et cela dure à jamais. Jésus a dit : « Et ils iront subir la peine éternelle, tandis que ceux qui ont fait la volonté de Dieu iront à la vie éternelle. » (Matthieu 25:46). Cette réalité inimaginable montre les terribles conséquences infinies auxquelles nous amène notre indifférence ou notre mépris de Dieu. Alors Jésus nous prévient : « Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le ; mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt pas, et où le feu ne s’éteint pas. » (Marc 9:47-48)

La vie éternelle n’est pas la simple prolongation de cette vie mêlée de plaisir et de douleur. Autant, l’enfer est la pire continuité de cette vie, autant la vie éternelle est la meilleure. Le bonheur y sera suprême et permanent, tous les péchés et les difficultés auront disparus. Tout ce qui est mauvais et néfaste dans ce monde déchu sera enlevé. Tout ce qui est bon, tout ce qui apporte une joie véritable et un bonheur durable, sera préservé, purifié et intensifié.

Nous seront transformés afin de pouvoir bénéficier d’un bonheur d’une intensité inconcevable dans cette vie présente. « Ce que nul homme n’a jamais vu ni entendu, ce à quoi nul homme n’a jamais pensé, Dieu l’a préparé pour ceux qui l’aiment. » (1Corinthiens 2 :9). Ceci est vrai à chaque instant de la vie présente et éternelle : pour ceux qui mettent leur confiance en Christ, le meilleur est à venir. Nous verrons la gloire de Dieu. « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » (Jean 17 :3) Christ a tant souffert, jusqu’à la mort. Comment ne pas le recevoir comme un trésor et accepter la vie ?

Dans la série Introduction / Pourquoi Jésus devait-il mourir ? / Comment Dieu peut-il m’aimer ?

1 Comment

  • Merci John pour ce message!
    Je trouve qu’il est important de ne rien cacher à nos amis non chrétien lorsque nous leur annonçons l’évangile!
    La foi en Jésus Christ n’est pas juste un choix professionnel ou un choix de marque de produit de consommation lorsqu’on fait ses courses; c’est un véritable question de vie ou de mort; je pense que nos amis ont le droit e savoir! :-)
    Merci encore!
    Jonathan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Recherche

La Reb sur Facebook