WWJD ?

8 Avr 2011 8 commentaires Gilbertine I.

Post de Gilbertine I., 24 ans, étudiante à Grenoble.

Tout comme moi, tu as certainement rencontré des situations dans lesquelles tu ne sais pas quelle posture adopter. Tout comme moi, tu aspires à devenir un modèle pour ceux qui t’entourent. Mais les difficultés rencontrées sont parfois très décourageantes, voire exaspérantes.

Tout comme moi, tu désires plaire au Seigneur de tout ton cœur et de toute ton âme comme nous le conseille le psalmiste. Et pourtant, tout comme l’apôtre Paul, toi et moi ne faisons pas le bien que nous voulons, mais pratiquons le mal que nous ne voulons pas (Romains 7.19).

Cela m’a amenée à me poser plusieurs questions : comment savoir si la décision que je m’apprête à prendre  ou l’acte que je vais faire honore le Seigneur ? Plus encore, comment avoir la bonne attitude au bon moment et au bon endroit, tout en rendant gloire à Dieu?

Dans ces moments d’hésitation et de questionnement, je m’assimile facilement à Hamlet (Shakespeare) qui se posait l’éternelle question : « être ou ne pas être, telle est la question ».

Dans ma recherche effrénée du comment faire, j’ai fini par  trouver une piste. Je me suis rendu compte qu’au moment où je décidais de faire telle ou telle chose, je ne me suis jamais posé une question primordiale : QU’AURAIT FAIT JESUS ?

Ce fut comme une lampe qui s’allumait au-dessus de ma tête. Mais même avec cette piste,  tout cela restait bien subjectif, et pas du tout concret. C’était suite à une conversation avec un homme avisé et rempli de l’Esprit du Seigneur, qui me conseilla de chercher dans la Bible les attitudes du Seigneur Jésus dans diverses situations. Je me suis donc plongée dans les évangiles.

Et voici ce que j’ai pu trouver et qui m’a montré de façon concrète l’attitude de notre sauveur :

  • Dans Matthieu 20.29-34, la Bible nous révèle la compassion de Jésus à l’égard des aveugles de Jéricho. En effet, il n’est pas resté insensible à leur appel. Il s’est arrêté et leur a dit : Que voulez-vous que je fasse ? (v.32). Et pourtant, Jésus avait autre chose à faire que de s’arrêter et d’écouter ces deux pauvres et insignifiants aveugles.
  • Dans Luc 4.1-13, la Bible présente l’attitude de Jésus vis-à-vis de la tentation. J’ai pu constater que Jésus utilise les écritures pour éloigner l’ennemi de nos âmes.
  • Dans Jean 4.1-42, j’ai remarqué l’attitude sans jugement, pleine d’amour, de bonté  et de franchise qu’il a eue envers la samaritaine.

Tout au long des évangiles, j’ai remarqué à quel point Jésus a usé de patience envers ses disciples quand ils ont manqué de foi dans la barque (Marc 4.35-40) et dans le jardin de Gethsémané (Marc 14.32-42). Il a été sage et franc dans ses réponses avec les pharisiens et les scribes qui lui tendaient des pièges pour le confondre, comme dans le cas de l’impôt à César (Luc 20.20-26). Il a traité avec respect et dignité ceux qui étaient rejetés, considérés comme inférieurs par la société ; c’est le cas du lépreux (Marc 1.40-42), de la pécheresse (Luc 7.36-50). Je pourrais encore citer d’autres passages qui nous révèlent plus sur les attitudes  remplies de douceur, d’amour, de franchise, de justice et de courage de notre Seigneur.

Cela m’a conduite à me poser d’autres questions : Comment est-ce que je combats la tentation ? Comment est-ce que je traite les gens qui sont différents de moi, qui ont d’autres croyances, qui vivent selon les désirs de leur cœur ?

Quelle est mon attitude vis-à-vis des homosexuels, par exemple, ou des prostituées ? Quelle est mon attitude vis-à-vis des pauvres, des malades, des alcooliques, des égoïstes…? Quelle est mon attitude vis-à-vis de l’autorité, de mes professeurs, des responsables de mon église…?

Est-ce que j’agis avec amour, avec patience, avec bonté, avec respect… comme le Seigneur Jésus le faisait ?

Il est triste de constater que je n’agis pas en prenant toujours exemple sur Jésus, en tout cas  pas tout le temps. Ca a été comme une massue sur ma tête, et j’avoue que je me suis sentie mal après cette découverte.

Mais notre Seigneur est plein de bonté envers nous. Car dans sa parole, il est dit : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice » (1 Jean 1.9) et « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui donne à tous libéralement et sans faire de reproches, et elle lui sera donnée » (Jacques 1.5).

Alors, WWJD (What Would Jesus Do ?), telle est la question…

Du même auteur Dis, tu m’écoutes ? / Honorer ses parents ? / Honorer ses parents (pour les nuls) / Des questions ? / L’usage de la langue (pour les nuls) / WWJD ?

Auteur : Gilbertine I.

Gilbertine, 24 ans, est étudiante en systèmes d’information et d’organisation à Grenoble.